fbpx
Written by VEB-HABITAT

Rénovation en 2019 : les aides pour financer vos travaux

La rénovation d’un logement apporte de grands changements favorables. Pourtant, de lourds travaux engendrant d’immenses sources pécuniaires s’ensuivent généralement. Face à cela, il n’est pas étonnant que la plupart des particuliers se confrontent souvent à des contraintes budgétaires au cours des travaux. Ce qui mettra tous les travaux en échec. Cependant, pour éviter ce genre de situation, de nombreuses aides pour financer les travaux de rénovation existent. Trouvez ci-dessous certaines d’entre elles


Crédit d’impôt transition énergétique

Le crédit d’impôt transition énergétique appelé également le CITE est une aide offrant la possibilité de réduire les coûts des travaux de rénovation maison sur la base imposable à un taux de 30%. Concernant les dépenses, leur montant ayant droit à ce crédit est limité à 8000 euros. Ce plafond concerne les personnes seules. Pour les couples par contre, cette limite atteint les 16 000 euros, s’ils sont assujettis par une imposition commune bien sûr.

Pour des rénovations en 2019, les particuliers peuvent encore compter sur le crédit d’impôt. Encore d’actualité, le CITE octroie des aides pour des travaux de rénovation  énergétique. Et cela sans condition de ressources. Parmi ces travaux se trouve l’isolation des murs, la mise en place de pompe à chaleur. Il faut toutefois souligner que la mise en place des chaudières à fioul ne figure plus dans la liste des travaux éligible à cet aide, c’est un point qui a été supprimé cette année. Ce qu’il faut aussi préciser c’est que pour être éligible, la prise en main des travaux doit se faire par un artisan professionnel ou bien une entreprise de rénovation labellisée RGE ou reconnu garant de l’environnement. Pour l’année à venir, c’est-à-dire en 2020, le CITE sera converti en prime travaux.


L’éco-PTZ

Tout comme le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco-PTZ accorde une aide aux demeures voulant améliorer leur performance énergétique et elle est également sans condition de revenu. Il se caractérise par un prêt atteignant au maximum 30000 euros. De plus, le particulier peut rendre l’argent déboursé pendant une durée de 10 ans voire même 15 ans, selon les types de travaux.  Cependant, l’habitat doit être une maison ancienne employée comme une résidence principale. Les travaux concernés par cette aide peuvent être la mise en place de chauffe-eau ou l’isolation du logement. Autrefois, ce prêt réclamait un bouquet de travaux, mais ce point n’est désormais plus valable en 2019. Il a été banni de la liste des conditions de l’éco-PTZ le 1er mars 2019. Ceci en se conformant au décret n°2019-281 du 5 avril 2019. Mais ce qui n’a pas changé c’est que cette aide requiert toujours l’intervention d’un expert reconnu garant de l’environnement.


TVA réduite de 5,5 %

Cette année, la TVA réduite de 5,5% sera maintenue. Visant à accorder un soutien aux demeures opérant sur des rénovations énergétiques dans un bâtiment, les travaux tels que l’isolation des toitures, des murs, des combles, la mise en place d’un chauffage à condensation et encore beaucoup d’autres sont favorisés. Toutefois, la condition identique aux autres aides reste la prise en main des travaux par un professionnel.

Témoignages
Facebook
Facebook
LinkedIn
Houzz